Dès 1746, un groupe d’officiers, médecins, constructeurs et savants, tous éminents scientifiques, se réunissaient à Brest autour du capitaine de vaisseau Bigot de Morogues pour étudier en commun les questions techniques et militaires dont leur expérience maritime leur avait montré l’importance. Sur proposition de Duhamel du Monceau, inspecteur général de la Marine et membre de l’Académie des sciences, le secrétaire à la Marine Rouillé proposa en 1752 au roi Louis XV la création d’une Académie générale pour tous les ports, élevée en Académie royale en 1769 et affiliée à l’Académie des sciences en 1771.

Supprimée par décret de la Convention avec les autres académies royales en 1793, l’Académie de marine, malgré plusieurs tentatives de reconstitution au XIXème siècle ne fut refondée, en tant qu’association, qu’en 1921 grâce, notamment à l’action d’un ancien ministre de la marine, Adolphe Landry qui en fut le premier président. La séance inaugurale se tint à la Sorbonne, amphithéâtre Richelieu, le 28 octobre 1921, en présence du Président de la République Alexandre Millerand, du ministre de la Marine, Gabriel Guist’Hau, et de nombreuses personnalités des mondes politique et maritime.

En 1926, l’Académie de marine accédait au statut d’établissement public d’Etat. Elle est aujourd’hui sous la tutelle du ministre des Armées. En 2020, elle a reçu par décret la protection du Président de la République, à l’image de ses homologues de l’Institut de France.

Tout au long de l’année académique 2021-2022, l’Académie de marine organisera diverses manifestations destinées à célébrer le centenaire de sa renaissance. Ces manifestations seront publiques (sur inscription). Toutes les informations sur ce site.

 Le 28 octobre 2021

 Le 28 octobre 2021, au même lieu - l'amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne -, à la même heure -15 h -, le Président de l'Académie , Xavier de la Gorce, a ouvert la séance inaugurale de l'année académique 2021-2022  et a lancé l'Année du Centenaire. Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées,  a prononcé un discours et délivré un message du Président de la République, et le Prince Albert II de Monaco, membre associé de l'Académie, a rappelé la mémoire de son aieul, Albert Ier, membre refondateur de l'Académie. Tristan Lecocq, Inspecteur général d'histoire et de géographie et membre de l'Académie a prononcé la conférence inaugurale sur le thème "Enseigner la mer". 

Richelieu compressé Darrieusseq_compressé.jpg

  Albert_compressé.jpg  T Lecocq

Discours de la Ministre des armées et message du Président de la République

Discours du Prince Albert II de Monaco

Discours du Président de l'Académie de marine

Conférence inaugurale de Tristan Lecocq